Un accès à Internet est considéré à très haut débit dès que le débit est supérieur à 30 Mégabits par seconde. Ainsi le département va construire votre réseau public de très haut débit, pour 100% de fibre optique jusqu’à l’abonné, même pour les habitations les plus isolées.

 

La situation actuelle

Le réseau en cuivre actuel apporte un accès haut débit voire très haut débit correct aux usagers proches des centraux téléphoniques mais le débit se dégrade avec la distance. Cette dégradation est amplifiée par le nombre d’usagers connectés, ce qui entraîne une saturation des réseaux et un débit très mauvais voire nul selon les lieux en Gironde.

 

La montée en débit cuivre

Depuis 2007 avec la création de Gironde Numérique et plus récemment pour les 39 communes du plan d’urgence, nous avons remplacé partiellement les réseaux historiques cuivre  par des réseaux de fibre optique pour améliorer les débits. Plus rapides et moins coûteux à déployer, ces nouveaux réseaux constituent une transition avant le déploiement de la fibre optique jusqu’à chaque abonné, en particulier pour les zones grises.

 

Le réseau de fibre optique jusqu’à l’abonné

A terme, le réseau de fibre optique jusqu’a l’abonné - FttH « Fiber to the Home » (fibre jusqu’à domicile) et FttE pour les entreprises – va être spécifiquement déployé pour proposer un accès à Internet individualisé. La fibre sera donc disponible jusqu’à la porte de chaque maison.

100 % des Girondins hors Métropole et Libourne sont concernés, même les habitations les plus isolées !

 

Les travaux d’accès  au très haut débit vont être coordonnés par Gironde Numérique

Ce syndicat mixte a été constitué en 2007 par votre Conseil départemental et l’ensemble des communautés de communes et d’agglomération de la Gironde, pour assurer l’aménagement numérique du territoire et notamment sa couverture Internet.

Le syndicat est un établissement public qui œuvre dans l’intérêt commun, à la création et à l’exploitation d’infrastructures de haut et très haut débit et à la mutualisation des services numériques pour les collectivités.

 

Un déploiement selon quel calendrier ?

Les études préalables et travaux débutent en 2018 partout en Gironde. Il s’agit d’une mise en œuvre très importante d’entreprises locales réparties sur l’ensemble du territoire.

Installer un maximum de lignes a fait partie de la logique de prévision des chantiers, pour la mise en place d’un nombre d’équipement le plus adapté aux besoins. Ce sont 1224 chantiers qui vont ainsi être organisés sur tout le territoire. Les zones les plus en déficit ont été priorisées en début de calendrier. Les zones géographiques à couvrir ont été déterminées entre tous les acteurs.

Un serveur d’éligibilité sera disponible sur girondehautmega.fr dans le courant du deuxième trimestre 2018 pour permettre à chacun de connaître le calendrier appliqué à son adresse.