Ruch, Listrac-Médoc, Langoiran, Tabanac, St Michel-de-Rieufret, Bonnetan, Pujols-sur-Ciron, Loupes, Lalande-de-Pomerol, Margueron, Les Lèves-et-Thoumeyragues, Caplong, St Quentin-de-Caplong, Savignac-de-l'Isle, Beautiran, Haux, Générac, Salles et Salaunes sont au haut débit ! ces communes comptent désormais parmi les communes "migrées", qui constatent ainsi une évolution significative de leur débit.

Les communes d'Omet, St Jean-de-Blaignac, Gaillan-en-Médoc, St Caprais-de-Blaye, St Antoine-sur-l'Isle sont en attente de la migration du trafic du lien de transport en cuivre, limité à 40Mb/s, au lien en fibre optique au débit à 1 Gigabit/s par les opérateurs privés. Les travaux ont donc été réalisés. Elles sont dans le délai d'attente légal de migration du trafic de 3 mois.

Les communes de Capian, Louchats, Lesparre Médoc, St Savin, Marcenais, Cardan, Lalande-de-Pomerol Marchesseau, Naujan-et-Postiac, Romagne, Bazas et Budos sont en cours de travaux. Pour certaines communes, ils consistent en la mise en place de fourreaux et pose de fibre optique, dans d'autres uniquement de la pose de fibre optique.

Dans les deux cas, les équipements doivent être vérifiés et parfois réparés afin de pouvoir faire passer la fibre optique.

Les autres communes du plan d'urgence sont en cours de préparation de travaux. La plupart ont déjà des études de terrain réalisées, et le planning programmé. Cependant, des aléas peuvent intervenir tout au long des opérations.

Des visites de chantiers sont réalisées régulièrement sur chaque site concerné par les lancements de travaux, par les élus locaux en compagnie de Matthieu Rouveyre, vice-président du Conseil départemental de la Gironde, chargé de la citoyenneté, relations avec les usagers, communication et accès numériques

Nous tenons systématiquement informés les habitants par newsletter dès connaissance des lancements de travaux, et par la suite de la fin et de la migration.